autre-entete-Sansoucy

Chez Sansoucy nous vous offrons également les services d’arpentage suivant

La photogrammétrie

La vision humaine est basée sur le principe de la stéréoscopie. Un objet regardé avec deux yeux (vision binoculaire) permet d’en mesurer l’éloignement. Par analogie, la photogrammétrie est basée sur ce principe. 

La photogrammétrie consiste à photographier les objets depuis deux endroits distincts à l’aide d’une caméra spéciale. Au moyen d’appareils appelés restituteurs, l’arpenteur-géomètre peut ensuite recréer deux images planes qui lui permettent de saisir le relief. 

On peut obtenir les prises de vues sur support numérique ou analogique à partir d’un avion (photogrammétrie aérienne) ou de stations terrestres (photogrammétrie terrestre). 

La photogrammétrie aérienne permet de produire des mosaïques numériques, des cartes et des plans topographiques dont la précision et l’échelle dépendent de la hauteur du vol. 

La photogrammétrie terrestre peut s’appliquer en archéologie, en conservation du patrimoine, en architecture et en modélisation tridimensionnelle de différentes structures telles que des bâtiments, des voûtes et diverses installations industrielles.

La télédétection

La télédétection permet d’obtenir, à l’aide de capteurs aéroportés ou installés à bord de satellites, une image numérique qui peut être classifiée de façon à mettre en évidence certaines caractéristiques physiques et biologiques de la surface terrestre. La télédétection est utilisée dans des domaines aussi variés que l’agriculture, la foresterie, l’océanographie, la géologie, l’épidémiologie et l’aménagement du territoire.

Pour l’arpenteur-géomètre, la télédétection présente une certaine similitude avec la photogrammétrie. En effet, les images issues de la télédétection nécessitent souvent un contrôle de leur positionnement, au même titre que les prises de vues acquises par télédétection.

L’expertise de l’arpenteur-géomètre permet donc de référencer dans l’espace les informations issues de la télédétection. De plus, sa formation légale et scientifique fait de lui un excellent gestionnaire en cette matière.

Retour en haut de page

La cartographie

La cartographie est la représentation du relief (forme du terrain) par des courbes de niveau et l’identification de tous les détails physiques qui existent sur la surface topographique terrestre (constructions et ouvrages, réseaux routiers, lacs et rivières). 

Une carte est toujours présentée à une échelle précise qui varie selon le détail ou la portion de territoire à représenter. Par exemple, une carte à petite échelle présente une grande portion de territoire avec peu de détails, tandis qu’une carte à grande échelle présente une petite portion de territoire avec beaucoup de détails. Ainsi, la carte de base du Québec est à une échelle de 1/20 000. 

Des cartes topographiques de base découlent de nombreuses cartes thématiques ou spéciales qui donnent de l’information sur des thèmes particuliers comme, par exemple, la carte routière, la carte d’utilisation du sol, la carte géologique, la carte forestière, les cartes urbaines, etc.

Retour en haut de page

* Source: Ordre des arpenteurs-géomètres du Québecautre-entete-Sansoucy

Sansoucy is proud to offer the following services

Photogrammetry

Human vision is based on the principle of stereoscopy. A look with two eyes (binocular vision) object allows to measure the distance . By analogy , photogrammetry is based on this principle.

Photogrammetry is to photograph objects from two different locations using a special camera . Using devices called plotters , the surveyor can then recreate the two -dimensional images that allow it to enter the terrain.

One can get shots on digital or analog media from an aircraft ( aerial photogrammetry ) or terrestrial stations ( terrestrial photogrammetry ) .

Aerial photogrammetry can produce digital mosaics, maps and topographical plans whose precision and scale depend on the height of flight.

Terrestrial photogrammetry can be applied in archeology, heritage conservation, architecture and three-dimensional modeling of different structures such as buildings , arches and other industrial plants.

Remote Sensing

Remote sensing provides, using airborne sensors or installed on satellites, a digital image that can be classified in order to highlight certain physical and biological characteristics of the land surface. Remote sensing is used in fields as diverse as agriculture, forestry, oceanography, geology, epidemiology and planning.

For the surveyor, remote sensing has a certain similarity with photogrammetry. Indeed, images from remote sensing often require control of their positioning, as well as shots acquired by remote sensing.

The expertise of the surveyor allows referencing space information from remote sensing. In addition, its legal and scientific training makes him an excellent manager in this area.

Mapping

Mapping is the representation of relief (landform) by contour and identification of all physical details that exist on the earth topographic surface (buildings and structures, roads, lakes and rivers).

A card is always presented in an accurate scale that varies retail or portion of territory to represent. For example, a small-scale map shows a large area of ​​land with little detail, while a large scale map shows a small piece of land with lots of details. Thus, the base map in Quebec is a scale of 1/20, 000.

Topographic base maps derived from numerous themes or special cards that provide information on specific topics, for example, the road map, the land use map, geological map, forest map, city maps etc..

* Source: Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec

© Une création de marcgermain.ca - Marc Germain